Forum sur les orchidées sauvages de France et d'Europe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Séquences ITS hétérogènes, un peu de génétique

Aller en bas 
AuteurMessage
HY

HY

Nb messages : 1308
Localisation : GIF-sur-Yvette
Inscription : 21/02/2012

Séquences ITS hétérogènes, un peu de génétique Empty
MessageSujet: Séquences ITS hétérogènes, un peu de génétique   Séquences ITS hétérogènes, un peu de génétique EmptyMer 14 Fév 2018 - 19:18

Dans plusieurs articles Bateman signale avoir noté la présence de séquences ITS hétérogènes chez plusieurs Ophrys. Comment l'expliquer ?

- Les séquences ITS (ADN ribosomique) sont des séquences répétées d'un même motif ITS1-5.8S-ITS2 (d'environ 600 paires de bases), schématisées ici aaaaa ou bbbbb ou ccccc, etc... a, b ou c étant un motif ITS1-5.8S-ITS2.
- Un Ophrys tétraploïde (4n=72 chromosomes) comme une partie des individus chez les Ophrys apulica, fusca, incubacea et vasconica, ou tous les individus des Ophrys dyris, omegaifera, possède un, deux, trois ou quatre types de séquences ITS (allèles) selon les hybridations survenues au cours de son histoire.
- De même, un diploïde (2n=36) comme la majorité des Ophrys possèdera un seul ou deux types de séquences ITS (allèles), selon que les hybridations ont eu lieu avec un partenaire différent ou identique. Il sera donc homozygote aaaaa / aaaaa, ou hétérozygote aaaaa / bbbbb, etc... et si plus de 2 allèles comme existent c'est le cas chez Ophrys, on aura des aaaaa / ccccc, et bbbbb / ccccc, etc...
- Par contre, il est également possible par exemple chez un diploïde hétérozygote aaaaaaaaaa / bbbbbbbbbb, que la méîose permette une recombinaison entre deux allèles ITS, pour donner par exemple des allèles aaaabbbbbb et aaaaaabbbb. Bien évidemment, ce sera possible mais un peu plus complexe pour un tétraploïde chez lequel 4, 3, 2 ou un allèles sont possibles.
- Enfin, les introgressions de séquences ITS permettent d'observer des individus dont le phénotype (l'aspect) est par exemple de type sphegodes, alors que l'ITS introgressé est d'une origine différente. Il est ainsi possible d'observer des individus de phénotype A avec une séquence ITS a, et des individus de phénotype A avec une séquence ITS b du fait de l'introgression.

Tout cela parait facile et simple, il n'en est rien dans la réalité puisque les nombreuses hybridations, les recombinaisons entre séquences ITS différentes (allèles), les introgressions, la polyploïdie, se mêlent pour mettre en place de nombreux allèles ITS (90 sont actuellement identifiés dans le genre Ophrys, mais il en existe probablement beaucoup plus).

HY
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Séquences ITS hétérogènes, un peu de génétique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ophrys :: Les genres et espèces :: Orchidées et science-
Sauter vers: