Forum sur les orchidées sauvages de France et d'Europe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Résultat de l'enquête Ophrys de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jft2607
Admin


Nb messages : 12375
Inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:06

Philippe a écrit:
HY a écrit:
Juste pour plaisanter,

je suis assez d'accord Philippe, mais par exemple moi je reconnais bien les hommes des femmes, ils diffèrent par pas mal de caractères morphologiques, physiologiques, psychologiques, etc..., ça n'en fait pas des espèces et pourtant il y a là une large variabilité.



Tu sais très bien qu'il ne faut jamais se baser sur un seul spécimen et qu'il faut étudier l'ensemble de la population.
Et là il y a quand même une constante : la femme a évolué de façon à mettre des bâtons dans les roues des hommes et l'empêcher de boire tranquillement sa bière devant la télé alors qu'elle devrait faire la vaisselle en silence.



connerie  dehors  dehors




Il me semble que tu aimes prendre des risques !!!!!!! laughing laughing
Revenir en haut Aller en bas
Zinb



Nb messages : 1499
Localisation : Toulouse
Inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:09

HY a écrit:
Pour les aymoninii et subinsectifera (récents), comparés à insectifera, ce n’est pas parce que le territoire d’expression du pigment anthocyanique dans le labelle est un peu différent chez ces trois taxons que cela en fait autre chose que des var ou des formes. Regardez dans le Florilège, une photo de Fred (4 mai 2008) montre un « insectifera » que beaucoup pourraient baptiser autrement si cette photo avait été prise ailleurs qu’en Isère.
Pas vraiment. Chez aymoninii et subinsectifera, la bordure du labelle est jaune vif, pas jaunâtre comme sur la photo que tu mentionnes, et cette bordure jaune se retrouve aussi au bout des "bras" du labelle (lobes latéraux), ce qui n'est pas le cas sur cette photo. Les proportions du labelle sont également différentes.
La différence entre insectifera et aymoninii n'est pas que de l'ordre du "territoire d'expression du pigment anthocyanique". Le pollinisateur différent d'aymoninii a aussi permis de sélectionner un certain nombre d'autres caractéristiques (couleur des pétales et du gynostème, forme du labelle, phéromones produites). Il y a clairement un processus de spéciation en cours. Donc après on peut disserter pour savoir si ce processus est assez avancé ou non pour qu'aymoninii mérite le statut d'espèce, mais comme il n'y a aucune vérité en la matière...

HY a écrit:
juste pour dire que la description d'une espèce doit inclure (au moins en partie) la variabilité génétique de cette espèce.
Oui mais d'un point de vue méthodologique, comment circonscrire la variabilité génétique d'une espèce si cette variabilité fait partie de sa description ? Pour décrire une espèce, on commence par étudier une population X et par en décrire les caractéristiques. Pour étudier la variabilité de cette espèce, il faut regarder d'autres populations, par exemple une population Y. Mais il faut pouvoir être en mesure d'affirmer que cette population Y, qui ressemble beaucoup à la population X mais en diffère par telle ou telle caractéristique, appartient effectivement à cette espèce. Donc il faut décider qu'elle rentre bien dans la variabilité de cette espèce. On se mort la queue.

HY a écrit:
Personne ne me fera croire qu'une espèce qui va du Portugal à la Hongrie soit ne possède pas de variabilité, soit doit être découpée en tranches (style les fuci du S-E)
Notons juste qu'Ophrys insectifera est répandu sur une grande partie de l'Europe (même jusqu'en Suède, patrie de notre cher Linné, où il est le seul Ophrys présent) et n'a pourtant quasiment aucune variabilité sur toute son aire. Sauf si bien sûr on considère que subinsectifera et aymoninii font partie d'insectifera.
Ophrys apifera n'a pas non plus de "variabilité localisée géographiquement", il n'a que des formes (lusus) qui apparaissent ça et là sur l'ensemble de son aire et que personne n'a eu l'idée saugrenue d'élever au rang d'espèce ou sous-espèce.
Revenir en haut Aller en bas
HY



Nb messages : 741
Localisation : GIF-sur-Yvette
Inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:15


Tu mets quoi dans Oprhys et Euophrys (pour les Pseudophrys j'imagine qu'il s'agit des fusca) ?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe
membre fondateur


Nb messages : 9282
Localisation : Haute-Normandie
Inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:31

HY a écrit:

Tu mets quoi dans Oprhys et Euophrys (pour les Pseudophrys j'imagine qu'il s'agit des fusca) ?


Ophrys c'est le groupe insectifera.
Pseudophrys c'est effectivement tout ce qu'on met en "fusca" mais aussi "lutea". Il y a certainement qques sous groupes à distinguer (dont les 2 sus-cités mais sans doute des groupe type dyris, omegaifera...
Euophrys c'est tout le reste, qui doit, bien entendu, comporter des sous entités comme tenthred, "araignées", speculum etc...

En tout cas c'est la définition qui en a été donnée à l'origine, je n'ai rien inventé
Revenir en haut Aller en bas
http://philippe-burnel.fr
HY



Nb messages : 741
Localisation : GIF-sur-Yvette
Inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:45

Oui, mais le problème c'est que ça colle pas très bien (voire mal) avec les phylogénies :
- Insecti à la base,
- speculum, bombyli, tenthred et pseudophrys. Toujours ensembles
- apifera
- umbili, arani, fuci et scolo (oprdre à déterminer). Toujours ensembles

HY
Revenir en haut Aller en bas
Zinb



Nb messages : 1499
Localisation : Toulouse
Inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:49

Philippe a écrit:
Ophrys c'est le groupe insectifera.
Pseudophrys c'est effectivement tout ce qu'on met en "fusca" mais aussi "lutea". Il y a certainement qques sous groupes à distinguer (dont les 2 sus-cités mais sans doute des groupe type dyris, omegaifera...
Euophrys c'est tout le reste, qui doit, bien entendu, comporter des sous entités comme tenthred, "araignées", speculum etc...

En tout cas c'est la définition qui en a été donnée à l'origine, je n'ai rien inventé

La définition qui a été donnée à l'origine par qui ?

On en avait déjà parlé longuement ICI. Il se trouve que la plupart des auteurs ont divisé traditionnellement le genre Ophrys en 2 sous-genres ou sections : (Eu)Ophrys et Pseudophrys. (Euophrys étant un synonyme invalide de Ophrys)
Evidemment, ça peut changer...
Pour ceux que ça intéresse, Pseudophrys est monophylétique (pas (Eu)Ophrys, même en enlevant les insectifera).

Pour l'instant je n'ai trouvé aucune source qui parle de 3 groupes... Il y en a peut-être mais ce serait bien de les trouver !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
membre fondateur


Nb messages : 9282
Localisation : Haute-Normandie
Inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 16:56

Là je dois dire que je ne me souviens plus d'où ça vient exactement. Faudrait que je recherche.

Mais je me suis peut-être mélangé les neurones !

Il resterait donc Ophrys et Pseudophrys comme sous-genres.
Revenir en haut Aller en bas
http://philippe-burnel.fr
HY



Nb messages : 741
Localisation : GIF-sur-Yvette
Inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Jeu 28 Jan 2016 - 17:30

Pour Zinb,

J'avais en tête le fait que justement dans les populations d'Insectifera sur son aire se trouvent des individus avec les extrémités jaunes (retrouvé à l'instant dans l'OFBL) ou plus petits (ça je ne retrouve pas la source). Ce n'est quand même pas un hasard. Ces extrémités des pattes jaunes c'est un peu ce que l'on retrouve chez les hybrides insecti x aymoninii et insecti x subinsecti.
aymoninii et subinsecti sont très proches pour leur ADN chloroplastique, mais diffèrent plus d'insectifera. Donc l'ADN chloro permet de penser que leur spéciation a débuté. Leurs dates de floraison sont inclues dans celle plus large d'Aranifera. Le fait que les dates de floraisons d'insectifera soient très étalée (avril à juillet) suggèrent que les écotypes de cette espèce (ancienne) qui est la forme actuelle de l'ancetre des Ophrys ont eu le temps de se mettre en place depuis plusieurs millions d'années. Ophrys est frère (ou soeur) de tous les autres Ophrys.

Hy

Revenir en haut Aller en bas
Francois.l



Nb messages : 788
Localisation : Voiron
Inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Sam 30 Jan 2016 - 11:06

Bonjour à tous,

Merci pour cette étude . J'ai lu de travers toute cette conversation. Je prendrai le temps de tout lire avant de répondre. Encore merci pour cette discussion passionnante
Revenir en haut Aller en bas
http://francoislevillon.fr/
Ex admin



Nb messages : 4738
Inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Sam 30 Jan 2016 - 21:13

HY a écrit:


je reconnais bien les hommes des femmes, ils diffèrent par pas mal de caractères morphologiques, physiologiques, psychologiques, etc..., ça n'en fait pas des espèces et pourtant il y a là une large variabilité.




HY


Bonsoir Yves ,

cela a l'avantage d'être clair aussi en orchidophilie et surtout que les définitions proposées de l'espèce  ne sont que des projections mentales ( comme tu l'écris si bien ).
Et bien moi cela me suffit amplement, j'aime bien les grands sacs rationnels définis par  les scientifiques.
Merci pour cette étude et ton investissement permanent pour faire avancer les choses.

PS: pour les anciennes générations (en réponse à Philippe ) : le lave vaisselle existe. study

Bon we à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résultat de l'enquête Ophrys de France   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Résultat de l'enquête Ophrys de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ophrys :: Les genres et espèces :: Orchidées et science-
Sauter vers: